mardi 31 mars 2015

Kremlileaks. (MàJ)

Le groupe de hackers russes Anonymous International  vient de publier de nouveaux e-mails échangés par des dignitaires russes. Certains d'entre-eux nous informent sur les coulisses du "référendum" de Crimée, et en particulier sur les raisons qui pourraient avoir amené le FN à y envoyer un observateur : A Chauprade.

On est courageux au FN mais pas téméraire... Personne n'était au courant, personne n'a rien vu et on rejette la responsabilité sur le seul Chauprade. Mains propres têtes qu'ils disaient... Et dire que cette bande de clowns tristes a toutes les chances d'accéder au pouvoir en 2017.
Joint par Mediapart, le trésorier du FN Wallerand de Saint-Just, qui avait signé le prêt de 9 millions d’euros, explique qu’il n’est « pas du tout au courant de ce qui s’est passé en amont [de la signature] ». « Je ne sais pas qui est M. Prokopenko. Je n’ai rien à voir avec les positions internationales de Marine Le Pen. Je n’ai vu que les techniciens de la banque. On m’a dit : “Tu vas voir ces techniciens, tu signes”. »

De son côté, l’intermédiaire Jean-Luc Schaffhauser affirme à Mediapart qu’« il n’y a pas eu d’interventions politiques ». S’il connaît Timur Prokopenko « parce qu’on m’a fait une fiche sur lui », il assure qu’en mars 2014, « on n’était pas en négociations » avec les Russes, « enfin pas moi en tout cas », précise-t-il. « Les négociations ont commencé en avril, après l’échec avec une banque d’Abou Dhabi (Émirats arabes unis – ndlr), qui devait nous prêter de l’argent. »

L’eurodéputé raconte par ailleurs avoir lui-même renoncé à se rendre en Crimée lors du référendum : « On m’avait invité aussi, Marine m’a dit : “Tu n’y vas pas”. Elle ne sentait pas le truc, elle m’a dit : “Imagine qu’il y ait un bain de sang“. J’ai obéi aux ordres. Aymeric [Chauprade] y est allé, à titre personnel. » Alors comment expliquer les échanges de textos des Russes ? « Je pense que c’est Aymeric qui s’est engagé », répond M. Schaffhauser. Sollicité, Aymeric Chauprade n’a pas donné suite.




3 commentaires:

  1. Il fut un temps où l'on appelait cela de la vulgaire soumission, digne d'une carpette.

    Mais dans la mouvance actuelle qui a débranché ses 3 neurones qui lui servait de veilleuse, on appelle cela, de la "liberté et de l'indépendance"...

    LOL?

    RépondreSupprimer
  2. Et quid du pauvre Philippe de Villiers?
    et des investissements de Thierry Mariani ?

    RépondreSupprimer
  3. Argh.. Le Mariani, et le De Villiers, sont pas tristes non plus ceux-là.
    - Le Mariani, marié à une femme russe -sans doute un hasard- (pas de problème pour la faire naturaliser...) a un bon business au pays des soviets : http://rue89.nouvelobs.com/rue89-politique/2012/06/05/lobbying-les-aventures-de-thierry-mariani-au-pays-des-soviets-232726
    - Quant au Viconte, nul doute que l'aide de la mafia russe lui permettra de créer un Puy du Fou russe (ils appellent ça le Puy du Fou Tsargrad !) : http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140815.OBS6459/philippe-de-villiers-rencontre-poutine-pour-creer-un-puy-du-fou-russe.html

    RépondreSupprimer